Forum de guilde pour L’Agence Noire et La Confrérie du Dernier Espoir pour SWTOR
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shadrack, Agent de l'Ascendance Chiss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shadrack
Agent novice
Agent novice
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 13/11/2012

Feuille de personnage
Race: Chiss
Classe: Agent Secret

MessageSujet: Shadrack, Agent de l'Ascendance Chiss   Mar 13 Nov - 21:25

Coruscant, Club de l’université, peu avant le traité de Coruscant.


«Allons, Sénateur, vous ne pouvez pas dire cela, vous savez parfaitement qu’à partir des conceptions récentes, et bien que ça ne remette pas en cause le cœur de la théorie quantitative, la partie offre de la relation n’est que… comment dites-vous déjà… ha... la partie émergée de l’iceberg, puisqu’elle ne prend pas en compte les comportements privés»

Le sénateur Dinesh de Commenor bouillonnait intérieurement tandis que les équations complexes défilaient, en mode holographique individuel, devant les yeux de Shadrack.

Le jeune homme continuait d’une voix affable légèrement accentuée, mais de manière exotique, comme pour narguer un peu plus son interlocuteur « En tant que membre influant de la commission sénatoriale des finances, vous ne pouvez décemment l’ignorer ».

Il aurait pu sourire s’il n’avait pas le visage complètement caché par le masque cybernétique dont il ne se défaisait pratiquement jamais, encore moins en public. Il préféra porter le coup d’estocade « à moins bien sûr, que votre équipe ne vous ait pas informé des derniers développements du Professeur Willin, dont le dernier papier vient juste de paraître dans le Coruscanti Journal of Economic Literature ? »

Ca en était trop, Shadrack le savait, mais il ne pouvait s’empêchait de se tester, chaque jour un peu plus avant. Probablement un trait de suffisance dont il avait hérité au cours années passées sur Coruscant, au service de l’empire, ou plus exactement à celui de l’ascendance Chiss dont il était issu.

Kvaers’hadrack, Shadrack Kvaer pour le monde républicain, était né vingt deux ans plus tôt dans la petite colonie de la lune aquatique de Cormit, en périphérie de l’espace Chiss, dans une famille d’aquaculteurs sans histoire.
Une intelligence précoce, même pour un Chiss, le conduisit à 9 ans (c.f. Dark Tide II: Ruin pour une maturation accélérée des Chiss) aux portes de la maison Inrokini, famille dirigeante en charge des sciences et de l’industrie. Pourtant, son manque de conformisme l’en exclut au bout de 4 ans puis l’en exila complètement au bout de 5. Officiellement.

Un opulent entrepreneur d’Abregado-rae, pilier du club, intervint de manière vindicative pour protéger ses amitiés, manquant de renverser sa liqueur gralish bleu vert.
La liberté d’opinion s’arrête là où commencent les conflits d’intérêt pensa le jeune Chiss, se remémorant la scène qui le conduit à l’exil chiss, sur Csilla.

En tant que membre junior (l’accès lui ayant été accordé par cooptation grâce à son placement à la sortie du prestigieux département d’intelligence économique et de traitement analytique de l’université de Coruscant, le tout abondamment financé par l’empire, de manière anonyme) Shadrack se leva du salon principal sans faire plus de vagues, laissant les deux hommes retourner à leur conversation sur l’état (désastreux) des finances républicaines, non sans se resservir de spiritueux.

L’ambiance du club millénaire était feutrée, luxueuse et agréable. C’était en particulier le cas au sommet du bâtiment, en forme de rotonde diaphane dont les riches boiseries des holothèque n’empêchaient pas la vue sur le sénat d’un côté, et sur le temple jedi de l’autre. Probablement ce qui lui manquerait le plus. Toute chose a une fin et celle là est prévue pour… le jeune chiss vérifia sa montre : 6 minutes.

Il regardait par la baie vitrée panoramique, tout en rajustant sa tunique austère et raffinée qui n’aurait pas juré parmi les banquiers du secteur financier, tandis que des instructions dictées apparaissaient… sans que personne ne semble se rendre compte de rien.
La petite controverse qui venait d’avoir lieu avait laissé la place à des discussions plus enjouées tandis qu’une navette isolée se dirigeait à toute vitesse vers la grande porte principale du temple jedi.

Le timing était particulièrement important puisqu’il fallait intervenir au moment précis où l’explosion exercerait encore une certaine fascination macabre, avant de laisser la place à la panique totale et à l’évacuation du bâtiment.

Shadrack se dirigea rapidement vers l’un des jeunes humains, probablement du même âge, absorbé dans son coin par une holocarte difficilement reconnaissable. Malgré un air encore juvénile, ce dernier était l’héritier de l’un des principaux groupes sidérurgiques de la bordure moyenne.

« Segar Longo ? Nous ne sommes plus en sécurité ici, suivez moi, et nous avons une chance de nous en sortir » murmura le chiss au jeune homme qui écarquillait les yeux en apercevant les silhouettes de destroyers apparaitre dans le ciel de la capitale de la galaxie.

Les deux jeunes gens prirent la direction de l’un des turbolifts en descendant la rampe les séparant du reste de la rotonde.
Shadrack profita de cette relative isolation pour se retourner rapidement vers Longo, l’air sérieux, un blaster au point pour le signifier.
« Monsieur Longo… voilà le marché, il est extrêmement simple : vous signez un contrat d’exclusivité entre votre conglomérat, et mes employeurs, pour un prix inférieur de huit pour cent à celui du marché de Corellia, nous ne sommes pas pingres. Refuseriez-vous que vous ne quitteriez jamais cette salle, jamais.» Le ton était aussi professionnel que glacial.

Paniqué, Longo balbutia quelques suppliques.

« Vous choisissez donc d’être raisonnables. Je vais vous demander de me suivre, rapidement, je n’ai naturellement pas le contrat sur moi ».

Le jeune humain s’exécuta, manquant de trébucher sur sa cape alors que le ciel de Corruscant s’embrasait.

« Et ne vous avisez pas de tenter quoi que ce soit, vous ne seriez pas assez rapide. De même que vous seriez beaucoup plus utile vivant, pour mes employeurs, mais aussi pour vous-même ». L’ironie était évidente.

Alors que tous les deux s’engouffrèrent dans le turbolift, Shadrack murmura une courte série de paroles inaudibles dans son masque. Quelques instants plus tard, ils étaient cent trente cinq étages plus bas tandis qu’un bombardement orbital venait de frapper le sommet du bâtiment, et son cortège de républicains loyalistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shadrack, Agent de l'Ascendance Chiss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agent du SI:7
» fek agent immobilier
» "The Best Spy: Agent 005 (film) " par Zeteboop
» l'Agent K
» Paranoia Agent (-12ans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Agence Noire :: Holothèque des membres de l'Agence Noire [Forum RP]-
Sauter vers: